Comment améliorer sa santé grâce à son smartphone ?

Pour reprendre le contrôle de notre santé, nous utilisons de plus en plus notre smartphone. Comment garder la santé grâce à celui-ci ? C’est simple, par des applications qui surveillent notre bien-être ou qui nous aide dans la gestion des maladies chroniques.

Les maladies chroniques, plus facilement gérables grâce à son téléphone

Quelles sont les applications téléchargées et par qui ?

Les applications de santé deviennent de plus en plus incontournables.

Selon les malades chroniques, elles ont une réelle utilité dans leur vie quotidienne : 21.5% des interrogés* ont déjà téléchargé une application de suivi.

La plupart des apps téléchargées sont les carnets de suivi, puis celles d’information sur la maladie.

*Méthodologie : enquête réalisée par questionnaire auto-administré sur le web, du 20 février au 20 mars 2015 sur 2226 personnes (dont 73% de femmes), résidant en France, âgées de 18 ans et plus et atteintes d’une maladie chronique (31 maladies sélectionnées). A noter que l’étude a également été promue par plusieurs associations de patients : AVS France, AFD 75, ANDAR, Fédération Française des Diabétiques, LMC France, Renaloo et Vivre Sans Thyroïde.

Le diabète, un bon exemple

Le diabète fait figure de précurseur dans le domaine de la santé connectée.

Cette maladie nécessite de surveiller constamment le taux de glucose présent dans son sang. C’est ce qui fait du smartphone le meilleur allié du malade : l’analyse au quotidien peut être lourde et cet outil simplifie la prise de sang.

Selon le patient, les analyses de sang doivent se faire 5 à 8 fois par jour. Il doit se piquer, noter ses résultats et adapter sa façon de s’alimenter.

Aujourd’hui, il peut déposer une goutte de sang sur une bandelette, mettre la bandelette dans le lecteur branché au téléphone et voir ses résultats sur son smartphone : le patient n’a plus qu’à ajuster sa dose d’insuline.

Le stockage et l’envoi de données, un bon outil de traitement

Les personnes souffrant de maladies chroniques ont la possibilité grâce à aux applications de m-santé de garder leurs données.

Elles évitent ainsi le travail fastidieux de prise de note de chacune de leurs analyses.

Par ailleurs, le patient peut transférer ses données directement chez son médecin. A la réception de ces éléments, le médecin peut mieux comprendre l’évolution de la maladie de son patient et ajuster les traitements.

Le bien-être connecté au service de la santé

Suivre son activité et son alimentation pour améliorer sa santé

Surveiller son alimentation est essentiel si l’on souhaite rester en bonne santé.

Plusieurs applications proposent d’enregistrer des données sur votre niveau d’activité physique en calculant le nombre de pas réalisés dans la journée.

Vous pouvez aussi enregistrer exactement ce que vous mangez à chaque repas, le nombre de cafés ou de verres d’eau que vous avez bu ou encore insérer votre taux de glycémie ou votre pression artérielle.

Tous ces éléments permettent de réguler sa consommation et d’ajuster son comportement : de plus, ils représentent une source d’information importante pour le médecin.

Dans le domaine sportif, le smartphone est également utilisé. Il peut s’agir d’améliorer ses performances ou de faire le sport nécessaire pour rester en bonne santé.

Mieux réguler son sommeil grâce aux applications mobiles

Le smartphone permet aussi de réguler et d’analyser son sommeil.

En plaçant votre téléphone sur votre matelas, vous pourrez avoir accès à des informations telles que votre temps de sommeil, votre cycle de sommeil, savoir si vous ronflez ou non.

L’application vous indiquera si vous manquez d’une bonne nuit de repos et peut même vous réveiller au meilleur moment de votre nuit les week-ends.

La gestion du bien-être par les données numériques s’appelle le quantified self, ou auto-mesure de soi.

Il est nécessaire de rappeler que les données des applications de bien-être ne sont pas toujours précises : vous pouvez cependant mesurer plus précisément votre état de santé grâce à des objets connectés.

Tous ces nouveaux usages de la santé mobile représentent une bonne façon de diminuer les coûts liés au remboursement des actes médicaux par manque d’observance. La surveillance plus accrue de sa santé et l’accumulation de ces données permettront-t-elles de diminuer le nombre de visites chez le médecin ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn12Email this to someone

Back to top