Les enfants et la santé connectée

Si la santé connectée bénéficie aux adultes, pourquoi ne pourrait-elle pas avoir un effet pratique et positif sur les petits ?

Elle constitue une véritable révolution pour les parents, qui peuvent ainsi moins s’inquiéter de la santé de leurs enfants mais aussi pour les enfants eux-mêmes, à qui l’on peut ainsi apprendre de manière ludique à veiller sur leur propre santé.

Enseigner et faire comprendre

La santé connectée peut avant toute chose apprendre à l’enfant les meilleures pratiques pour surveiller sa santé.

Les différents objets et applications existants représentent une bonne façon de faire comprendre les enjeux et l’intérêt majeur de suivre sa santé.

Qu’elles soient destinées à des enfants malades ou à des enfants en pleine santé, il existe une multitude d’applications. Certaines ont pour but de décrire ce qu’est la maladie, comment prendre son traitement, quel est le fondement de la pathologie et d’autres cherchent à sensibiliser les enfants sur le sort de leur camarades malades afin d’éviter la stigmatisation.

GlucoZor, un serious game pour les diabétiques

Le Serious Game GlucoZor présente un dinosaure dont il faut s’occuper, à la manière d’un Tamagotchi, à la différence qu’il faut également surveiller son taux de glycémie.

Il s’agit là d’une façon d’éveiller l’enfant à sa maladie et au traitement qu’il nécessite. Il peut ainsi faire des erreurs sans conséquences sur sa propre santé et en voir les effets pour mieux les comprendre.

Téléchargez l’application GlucoZor sur iTunes ou Google Play

Vis ma Vue, pour sensibiliser au handicap des malvoyants

Le jeu Vis ma Vue propose des situations où les enfants malvoyants et handicapés se retrouvent en difficulté.

Il met en scène deux joueurs, Mila et Mathis, qui ont chacun un problème de vision différent : Mathis par exemple a un champ de vision réduit. Il doit jouer à la balle au prisonnier dans la cour, éviter la balle.

Les enfants comprennent mieux les difficultés rencontrées par un malvoyant et peuvent devenir plus compréhensifs.

Téléchargez le jeu Vis ma Vue sur iTunes

Dédramatiser et rassurer

Le laboratoire Bayer HealthCare a récemment édité une nouvelle application : Radio Héros.

Le but principal de cette appli est de rassurer les enfants qui doivent passer un examen radiologique.

Le bruit, la piqûre et l’importance de l’immobilité peuvent faire peur aux enfants : l’appli en décrit l’importance, la façon de s’y préparer pour les enfants mais également pour les parents, qui peuvent y trouver des conseils.

Téléchargez l’application Radio Héros sur iTunes

De la même manière, Ludicalm cherche à apaiser les enfants lors d’un soin de santé.

Le principe est simple : l’application leur raconte des histoires et détourne leur attention d’une douleur ou d’une gêne telle qu’une piqûre. C’est une aide au patient mais aussi aux parents et surtout aux soignants, qui peuvent ainsi réaliser leur travail plus facilement.

Un vrai suivi de santé pour améliorer les comportements

Si ces applications ont pour but de rassurer ou de sensibiliser, il existe des objets connectés qui permettent de suivre la santé de son enfant. Grâce à la récupération de données qu’on peut interpréter sur son smartphone, il devient plus facile de voir si son enfant a besoin d’aller chez le médecin.

La brosse à dent connectée

Le brossage de dent est souvent une étape compliquée : les enfants peuvent refuser catégoriquement de se soumettre à ce rituel ou mal le réaliser.

La brosse à dent connectée, comme la Kolibree, permet de mesurer les gestes de l’enfant, sa façon de faire, le temps de brossage des dents… Une quantité de données qui permet aux parents d’être sûrs de la bonne réalisation de cette étape.

Mais pas seulement ! L’application smartphone reliée à la brosse à dent a été conçue de manière ludique, avec des récompenses à débloquer et des animations pour faire de ce moment un instant ludique et drôle, plein de challenge.

Les capteurs de santé

La balance connectée est un outil qui permet de suivre le poids de son enfant, son IMC, sa masse grasse… Autant de données qui permettent d’ajuster les comportements.

Les vêtements permettent aussi de transmettre aux parents la température ou encore des informations sur le sommeil des enfants.

L’e-santé chez les enfants, un sujet qui fait débat

Plusieurs spécialistes de l’enfance se prononcent contre l’hyper connectivité des enfants.

Enfant déconcentréLa baisse de l’attention

Tout d’abord, ils estiment que cela altère la capacité d’attention de l’enfant : des études ont d’ailleurs prouvé qu’il est de plus en plus difficile pour les jeunes générations de rester concentré une longue période sur une même tâche. De la même manière, la capacité de mémorisation devient moins bonne : il est vrai que l’on a tendance à considérer Google comme une extension de la mémoire. Habituer les enfants au numérique très tôt peut contribuer à renforcer ces attitudes.

La « sur-surveillance »

Par ailleurs, les dérives peuvent vite arriver : les parents, inquiets sans arrêt de la santé de leurs enfants pourraient être tentés de le surveiller constamment, sans mesurer le temps passé à observer ces données. Cette habitude peut devenir une obsession.

Ces données ont d’ailleurs besoin d’être interprétées et se servir de ces objets en omettant d’aller chez le médecin n’est pas la clé pour une bonne santé.

Retrouvez notre article sur les Serious Games, outil particulièrement privilégié dans le cadre de la santé chez les enfants

Sources :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook20Tweet about this on TwitterShare on Google+3Share on LinkedIn42Email this to someone

Back to top