Le parcours de soins coordonnés

Suivre le parcours de soins vous permet une meilleure prise en charge de vos frais de santé. En effet, si vous êtes hors parcours santé, vous ne serez remboursé qu’à 30% au lieu de 70%. Éclaircissements sur ce dispositif santé.

Parcours de soins coordonnés

La 1ère étape du parcours

Il s’agit de la consultation avec son médecin traitant : il est à la base du parcours de soins classique et coordonne toutes vos données.

  • Il est chargé de mettre à jour votre dossier médical. C’est donc lui qui centralise toutes vos données de santé.
  • Il surveille les risques santé qui pourraient vous affecter (dépistages, arrêt de la cigarette). S’il ne peut répondre à vos questions, il vous orientera vers un professionnel du domaine concerné.

Comment choisir et déclarer mon médecin traitant ?

Le médecin traitant peut être un généraliste ou un spécialiste.

Pour informer l’assurance maladie de votre choix de médecin, vous aurez simplement à remplir une déclaration en ligne avec votre médecin lors de votre prochaine consultation.

Sinon, vous pouvez également trouver le formulaire ici : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_12485.do

Vous êtes actuellement en vacances, votre médecin traitant est absent alors que vous avez besoin de lui ? Pas de panique, vous pourrez quand même obtenir un remboursement à 70%.
Sur la feuille de soin, le médecin que vous consultez inscrira simplement une mention « Hors Résidence » ou « Urgence » afin que vous soyez remboursé normalement.

La 2ème étape du parcours

Dans le parcours de soins coordonnés, vous devez être orienté par votre médecin traitant (si besoin est) vers un médecin correspondant. Sans l’aval du médecin traitant, le remboursement de vos soins ne se fera qu’à 30%, sauf exceptions.

Quelles exceptions vous permettent de respecter quand même le parcours de soins ?

Certaines professions n’exigent pas forcément de passer par le médecin traitant :

  • Les chirurgiens-dentistes
  • Les sages-femmes
  • Les auxiliaires médicaux
  • Les ophtalmologues
  • Les dentistes
  • Les psychiatres (entre 16 et 25 ans)
  • Les stomatologues
  • Les gynécologues

De la même manière, vous pouvez aller demander directement certains actes médicaux comme une IVG, les dépistages, les soins à l’étranger …

Retrouvez ici la liste complète des soins ne nécessitant pas de passer par le médecin traitant : ameli.fr

Attention: Si vous consultez un médecin sans avoir fait au préalable de déclaration de médecin traitant, vous serez hors parcours de soin coordonnés et serez donc moins bien remboursé. Par ailleurs, les enfants de moins de 16 ans ne sont pas concernés par le parcours de soins coordonnés.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook11Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn4Email this to someone

Back to top