WEEKLYSANTE /17

02 Novembre 2015 - 09 Novembre 2015

Retour sur les actus e-santé de la semaine

Cette semaine dans le Weeklysanté, focus sur les français et les déserts médicaux, lancement du programme Epidemium et rapport European E-Patient.

Les français et les déserts médicaux

Le CISS, Collectif Interassociatif Sur la Santé et BVA, Institut d’études de marché et d’opinion  ont publié récemment une étude sur les déserts médicaux en France.

La principale raison de l’existence même de ces déserts sont les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous, surtout chez un spécialiste.

45% des français ont peur des conséquences sur la santé face à la difficulté à obtenir un rendez-vous médical, d’ailleurs, beaucoup d’entre eux renoncent aux soins ou pratiquent l’automédication pour pallier à ce problème.

Une majorité de la population française pense qu’il y a une mauvaise répartition des médecins sur le territoire mais pas forcément une insuffisance de formation.
38% des français estime qu’une hausse des avantages aux médecins prêts à exercer dans les déserts médicaux est une bonne façon de réguler la répartition des médecins libéraux sur tout le territoire français.

1 français sur 3 se dit prêt à pratiquer la téléconsultation pour un rendez-vous chez les spécialistes, professions souvent soumises à de longs délais d’attente.

Des solutions telles que la prise de rendez-vous en ligne existent : les disponibilités de votre médecin sont affichées en ligne et vous n’avez plus qu’à choisir celles qui vous arrangent !

Prendre RDV en ligne Avec Calendovia, je prends rendez-vous avec un professionnel de santé à proximité.

Source :
http://leciss.org/sites/default/files/SondageBVA-CISS-Les-Francais-et-les-deserts-medicaux.pdf

Lancement du programme Epidemium

Epidemium

Epidemium est un nouveau programme qui rassemble deux disciplines : l’oncologie et l’épidémiologie.

Au cœur de cette démarche, les Big Data. Grâce à une meilleure compréhension et utilisation des données ouvertes (Open Data), les initiateurs La Paillasse et Roche proposent un data challenge : le « Challenge4Cancer ».

Le but ici est d’inventer une nouvelle forme d’épidémiologie du cancer autour des axes suivants :

  • Comprendre la répartition du cancer dans le temps et dans l’espace
  • Facteurs de risques et facteurs protecteurs du cancer
  • Comprendre le cancer à partir de littérature scientifique médicale
  • Cancer et changement climatique

Ce challenge a pour objectif de mutualiser et distribuer les ressources nécessaires, accessibles à tous pour faire émerger des projets novateurs.

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 5 mai 2016, minuit ici : http://www.epidemium.cc/register/

HyperCube et dataiku ont mis leurs technologies à disposition du programme, appuyé également par des acteurs tels que Cap Digital, Wikimedia France ou Hacking Health.

European e-patient

Le rapport European E-patient est paru, réalisé par People Who Global, une plateforme santé en ligne pour les malades en Europe.

People-Who-Global

Il s’agit d’une étude de communautés d’e-patients dans 5 pays européens : la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni.

Elle en arrive à plusieurs conclusions :

  • Les partages de santé sur Facebook sont considérables, malgré le manque de confidentialité, de sécurité du réseau social
  • Les réseaux sociaux de santé consolident largement leur position, même s’ils sont toujours loin derrière Facebook : plus de 24 767 utilisateurs sont enregistrés sur différentes plateformes.
  • On distingue 3 types d’utilisateurs : 51% de malades, 25% de personnes qui s’occupent de quelqu’un de malade et 21% de personnes intéressées par la maladie, parfois des professionnels.
  • En Europe, la plupart des utilisateurs sont intéressés par les avis d’experts ou par le bien-être en général.

Source :
http://www.peoplewhoglobal.com/system/PWG_Preview_European_e-patient_Report_2015.pdf

Relisez le #Weeklysanté /16 de la semaine dernière Weeklysanté #16 – 26/10 au 05/11 2015

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn5Email this to someone

Back to top