WEEKLYSANTE /24

25 Janvier 2016 - 31 Janvier 2016

Retour sur les actus e-santé de la semaine

Cette semaine dans le Weeklysanté, retour sur le CCM Benchmark de l’e-santé 2016 et le Health Shapr, le programme de portage des innovations de la santé.

La conférence de l’e-santé 2016

Ce 26 janvier à la Maison des Champs-Elysées de Paris s’est déroulé le Salon de l’e-santé 2016, organisé par CCM Benchmark.
Cette journée a été l’occasion d’aborder plusieurs thématiques relatives à l’intégration des nouvelles technologies dans la médecine actuelle. Durant cette conférence le débat autour des stratégies d’innovation face à la disruption numérique a été marqué par l’intervention de Christophe Guillot : « Il faut un modèle neuronal constitués de volontaires pour innover et accepter de se tromper. ». Le Directeur SI Digital & CRM de Pierre Fabre a également ajouté : « Il faut réapprendre à prendre des risques et repousser les frontières réglementaires. ».

Les intervenants ont également pris la parole sur l’ubérisation de l’assurance santé, en prenant pour exemple l’américain OSCAR. Ce dernier a révolutionné l’assurance santé aux USA en misant à 100% sur le digital. Oscar permet aux patients de consulter gratuitement et à distance des médecins via la télé-consultation. Une réflexion a été engagée sur une possible utilisation d’une telle approche de la médecine en France.

Oscar-révolutionne-l'assurance-maladie-américaine

L’assureur Oscar révolutionne l’assurance maladie aux Etats-Unis. Source : Blog Santé Numérique

 

Ces échanges ont amené également à se poser plusieurs questions sur la métamorphose des associations de patients ainsi que leurs nouveaux besoins au cœur des avancées technologiques.
La conférence de la e-santé 2016 aura donc permis de faire un point sur la place du secteur médical dans un monde en pleine digitalisation. Les invités concluent sur cette question centrale : « Quel équilibre fixer entre protection des données et responsabilité médicale ? ». Une approche appuyée dans une conférence finale sur l’utopie du transhumanisme et de l’homme augmenté.

Sources :

Le Health Shapr : l’écosystème qui veut ubériser la médecine

Health Shapr est une nouvelle plateforme de portage collaboratif qui vient en aide aux médecins et patients qui souhaitent accélérer leurs projets e-santé. Plusieurs partenaires financiers, juridiques et techniques s’associent pour booster les idées de la santé du futur.

Dévoilée lors de la conférence de presse du 28 janvier pour le lancement de Health Shapr, une étude réalisée sur un échantillon de 250 lecteurs de What’s Up Doc nous apprend que 58% des jeunes médecins estiment que la e-santé aujourd’hui est issue des besoins des professionnels de santé et des patients. Seulement 34% d’entre eux pensent qu’elle est portée par ces mêmes personnes.

71-pour-cent-jugent-la-médecine-ubérisable

71% des sondés jugent la médecine ubérisable. Source : HealthShapr

L’objectif c’est de leur donner la possibilité de prendre en main la révolution de la santé mobile et connecté en développant les idées qu’ils peuvent avoir mais qu’ils n’ont pas forcément le temps ou les moyens de réaliser”, explique Fabrice Nabet, Président de Wellfundr. En répondant aux contraintes et besoins des jeunes médecins, l’objectif et avant tout de favoriser l’innovation.

C’est l’association de différents partenaires qui rend possible cet accompagnement professionnel complet. Outre Wellfundr, Watson Health (IBM), OVA Design et Mauna Innovation forment l’écosystème gagnant de Health Shapr.
Avec des débuts prometteurs, ce service engage un pas de plus vers la e-santé française de demain.

Sources :

Relisez le #Weeklysanté /23 de la semaine dernière Weeklysanté #23 – 24/01 au 31/01 2016

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn5Email this to someone

Back to top