Weeklysanté #60 : Les news e-santé de la semaine

7 novembre 2017 – 13 novembre 2017

Les actualités de l’e-santé

Avec Weeklysanté n°60, faites le point sur toutes les actualités de la e-santé de la semaine.

La télémédecine peine à se développer

Malgré plus de trois cent dispositifs recensés en France, la télémédecine peine toujours à se développer. Depuis 7 ans, ses limites semblent rester les mêmes. Au-delà de l’aspect technologique aujourd’hui maîtrisé (les plateformes qui se sont développées sont de plus en plus fonctionnelles et sécurisées), il reste désormais à résoudre les freins d’ordre économique et institutionnel.

Dans son article, Economie Matin liste les solutions pour que la télémédecine puisse (enfin) devenir concrète :

  • Sortir de la phase expérimentale et passer à la création d’usage.
  • Libéraliser l’accès à la téléconsultation.
  • Trouver un modèle économique viable et financer l’essor de la télémédecine en France.
  • Mieux préparer les professionnels de santé à se projeter dans une pratique de la médecine à distance.
  • Définir un cadre réglementaire unique, applicable à tous, en incluant le remboursement des actes de télémédecine au même titre que les consultations classiques.

La télémédecine peine à se développer - Blog Calendovia

La santé connectée dans la course contre la désertification médicale

Nombreux sont les avantages qu’apportent la télémédecine. Décryptée dans un article de rtbf.be (presse Belge), la médecine numérique se voit attribuer de nombreuses qualités : moyen de contact rapide pour poser un diagnostic, réduction des coûts de déplacement pour le patient et le praticien… Le numérique s’impose comme une solution d’avenir pour les médecins, que l’on parle des généralistes ou des spécialistes. L’usage des supports digitaux rentre de plus en plus dans les mœurs (ordinateur, smartphone, tablette) et l’échange de données à travers les objets connectés n’est plus un mythe.
Pourtant, la télémédecine, bien qu’elle apporte une solution dans la lutte contre les déserts médicaux, ne résout pas le problème de la pénurie de médecins. C’est le constat de Paul De Munck, le président du groupement belge des omnipraticiens. Un « effet de mode » qui malgré le confort qu’il offre ne doit pas sous-estimer le véritable problème de fond : une médecine déshumanisée qui est relayée de plus en plus aux ordinateurs… qu’aux professionnels de soins.

La télémédecine personnalisée pour les patients diabétiques

Le 14 novembre, c’est la Journée mondiale du diabète. L’occasion de mettre en lumière les progrès de la e-santé pour les patients diabétiques qui représentent pas moins de 5 millions de personnes en France (contre 800.000 dans les années 1980). En effet, ces derniers demandent au travers de leur parcours médical une attention particulière. C’est en ce sens que le Centre européen d’étude du diabète a développé la plate-forme Plasidia. Aujourd’hui financée à titre expérimental par la Sécurité sociale, il est annoncée qu’elle sera déployée sur tout le territoire d’ici à mars prochain.

Pour résoudre les problèmes liés à la bonne prise en charge de cette maladie chronique, Plasidia propose un accompagnement en continu : le suivi à distance des mesures glycémiques est validé à distance tous les huit jours (contre six mois dans un schéma de suivi de santé traditionnel). De plus, la plate-forme permet aux médecins généralistes de solliciter l’avis d’un spécialiste rapidement grâce à une fonctionnalité de télé-expertise. Des économies de temps, de stress et d’argent pour les patients diabétiques et leurs praticiens.

Télémédecine et objets connectés pour patients diabétiques - Blog Calendovia

Français : possible leader de l’innovation en santé ?

Dans un excellent article rédigé par Jean-Baptiste Fantun pour Paris Innovation Review, les pistes de la bonne émergence des entreprises françaises innovantes en santé sont toutes explorées point par point. Bien que nous jouissions d’un écosystème favorable au développement des nouvelles entreprises, ces jeunes pousses ont du mal à être portées au niveau international. Un handicap économique, politique et technologique analysé justement dans l’espoir d’un avenir certain pour le développement de la HealthTech dans l’Hexagone.

Cet article vous intéressera si vous souhaitez des informations sur :

  • L’analyse des cycles de développement respectifs des médicaments et dispositifs médicaux.
  • Les promesses de développement des nouveaux dispositifs médicaux.
  • La problématique liée aux essais cliniques.
  • Le processus de mise sur le marché national.
  • Les freins au développement de ces dispositifs en France.

Pharmaciens et médecins : quel ressenti face aux objets connectés ?

C’est avec les résultats de l’étude retransmises dans le « Baromètre : Comment les médecins et les pharmaciens perçoivent-ils les objets connectés ? » que Belenos a synthétisé la perception des professionnels de santé à l’égard des objets de santé connectée. A l’origine de ce sondage Le Moniteur des pharmacies, Egora.fr, Medappcare et DirectMedica ont souhaité mettre en lumières les atouts et les freins du corps médical à l’égard des « wearables technologies » dans le parcours de soins.

Perception des médecins et pharmaciens objets connectés - Blog Calendovia
Extrait de l’infographie Belenos sur les professionnels de santé et les objets connectés.

Quelques statistiques essentielles à retenir de l’infographie :

  • 60% des pharmaciens ont confiance dans les objets connectés, contre 42% de médecins.
  • 54% d’entre eux souhaiteraient être mieux formés pour pouvoir recommander ou vendre des objets connectés.
  • 66% des médecins voient les objets connectés comme une opportunité d’améliorer le suivi patient.

Télécom Santé acquiert My Hospi Friends

Le réseau social dédié aux patients hospitalisés a trouvé un nouvel acquéreur ! Après avoir effectué une levée de fonds de 8 millions d’euros, le breton Télécom Santé a signé le rachat de la plate-forme créée par la startup People Like Us. Une décision qui n’a pas étonné la presse puisque les dirigeants des deux sociétés se connaissent depuis plusieurs années. Avec l’acquisition de My Hospi Friends, la société rennaise étoffe son offre de services. De nouveaux partenariats et acquisitions commerciaux et technologiques ont également été annoncés. Affaire à suivre.

Médecins et pharmaciens : leur opinion sur les objets connectés en santé - Blog Calendovia

(Bonus) L’interview d’Eric Couhet, médecin 3.0

Le médecin généraliste et fondateur de l’association Connected Doctors a été interviewé par Essentiel santé magazine. L’occasion pour cet influenceur de la santé numérique de parler de son enthousiasme vis-à-vis du développement de la e-santé en France. Alors, que pense un médecin généraliste de l’utilisation quotidienne des objets connectés dans son cabinet ?

Interview e-santé Dr. Eric Couhet - Blog Calendovia
Crédit photo : Essentiel santé magazine

L’interview :

Relisez notre dossier e-santé précédent : Télémédecine : où en sommes-nous ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook6Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn4Email this to someone

Écrire un commentaire

Back to top