WEEKLYSANTE /18

09 Novembre 2015 - 16 Novembre 2015

Retour sur les actus e-santé de la semaine

Cette semaine dans le Weeklysanté, retour sur le 24e Congrès PHR, revue du Workshop e-santé de la Digital World Week 2015 et validation de médicaments communicants par la FDA.

24e congrès PHR

C’est le dimanche 8 novembre qu’a débuté le 24e Congrès du groupe PHR. PHR représente plus de 1600 pharmacies françaises.

Très relayé sur les réseaux sociaux via le #congresPHR15, l’événement rassemble à Lyon ses adhérents et des acteurs de la santé connectée pour discuter des enjeux de la pharmacie de demain.

C’est d’ailleurs Lionel Reichardt, aussi connu sous le nom de Pharmageek qui a présenté le lundi matin une conférence sur la santé connectée.

Ce sujet fait partie d’une série de changements que le monde de la pharmacie rencontre actuellement : ouverture de la vente de médicaments sur Internet, démocratisation des objets connectés en santé, modification du mode de rémunération ….

C’est autour de ces enjeux que le congrès s’est tenu jusqu’au 11 Novembre, à travers des tables rondes, des conférences et de rencontres entre les acteurs du secteur.

DWWEEK15 : Workshop e-santé

Digital-World-Week-15

Cette semaine a lieu la DigiWorld Week à Montpellier, durant laquelle s’est déroulé lundi 16 novembre un workshop e-santé.

Le but est d’aborder ce thème sous l’angle de l’innovation et de partager avec différents acteur autour de la notion de patient connecté.

A partir de questions telles que « le patient a-t-il plus de pouvoir ? », les participants ont échangé sur le rôle du patient, sur comment il est possible de le rendre plus autonome et de l’aider à s’approprier sa propre santé.

Les nouveaux enjeux de la e-santé ont été abordés pendant ce workshop, des sujets comme l’Internet Of Things (IoT, Internet des Objets) ou l’importance de la protection des données de santé. Beaucoup d’enseignants-chercheurs de différentes disciplines se sont réunis à l’IAE, l’université de Montpellier de 9h à 17h.

Validation par la FDA d’un médicament qui vérifie que vous suivez bien votre traitement

Médicaments

Récemment, la Food and Drug Administration aux Etats-Unis a validé un nouveau type de médicament qui permet d’éviter les oublis de prise de son traitement.

Il s’agit d’un médicament qui va communiquer avec un patch installé sur le ventre des malades.

A l’ingestion du cachet, les composants de celui-ci entrent en contact avec le patch.

Ce patch envoie un signal sur le smartphone du patient : grâce à l’appli installée sur le téléphone, il est possible de vérifier la bonne prise du traitement mais aussi d’autres indicateurs comme la pression sanguine, la qualité du sommeil ou encore le nombre de pas.

Otsuka, géant de l’industrie pharmaceutique, va produire des pilules d’un antipsychotique destiné au traitement de la schizophrénie à partir de cette technologie.

La question est ramenée à présent des données de santé : ce type de cachets serait-il une menace pour la liberté et la vie privée ?

Relisez le #Weeklysanté /17 de la semaine dernière Weeklysanté #17 – 02/11 au 09/11 2015

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook1Tweet about this on TwitterShare on Google+1Share on LinkedIn5Email this to someone

Back to top