WEEKLYSANTE /27

22 février 2016 - 28 février 2016

Retour sur les actus e-santé de la semaine

Dans Weeklysanté n°27, coup d’œil sur les événements e-santé de mars et performances de santé connectée 100% françaises, et présentation de la Healthbox de HTC… Tous les sujets qui ont fait le buzz cette semaine, et bien plus !

Chirurgie 3.0 : Quand les médecins français s’impliquent en e-santé

Malgré un retard notable de la France en matière de e-santé, cette semaine a été la parfaite illustration que les professionnels de santé français souhaitent combler leurs lacunes.

Un robot de neurochirurgie à Rouen

A commencer par le secteur de la neurochirugie qui a clairement affiché son intention de robotiser les salles d’opérations. La société MEDTECH, spécialisée dans la conception, le développement et la commercialisation de robots chirurgicaux, annonçait ce 22 février une nouvelle vente de son robot ROSA™ en France. C’est le CHU de Rouen, considéré par le magazine Le Point comme l’un des 10 meilleurs hôpitaux de neurochirurgie française, qui a fait l’acquisition de ce robot de haute performance.

« Pour le bénéfice de ses patients, l’équipe de neurochirurgie va pouvoir s’appuyer sur la technologie innovante ROSA™ pour réaliser des procédures mini-invasives. Le CHU de Rouen s’inscrit ainsi comme un centre d’excellence doté des dernières innovations. », déclare le Dr. Stéphane Derrey, neurochirurgien, spécialisé dans le traitement des troubles neurologiques.

Le bio-printing : késako ?

L’équipe du CHU Dijon et le laboratoire de l’Université de Lyon se sont également démarqués en mettant en avant la technologie du « bio-printing ». C’est le site Connected Doctors qui a récemment mis en avant cette nouvelle technologie. Le bio-printing, c’est la recomposition d’organes vivants à partir de l’impression 3D. En recomposant des tissus, créés entièrement par la machine, il a été possible de réussir une greffe sur des souris aux Etats-Unis. Cette technologie est aujourd’hui utilisée dans nos hôpitaux français pour la reconstruction des plaques qui entrent dans le processus de reconstruction opératoire, via l’imagerie scanner. Une belle perspective pour nos centres de santé.

Le boss de la santé connectée aux USA est… français !

On ne voudrait pas être chauvin, mais voici une bonne nouvelle 100% française !

Aux Etats-Unis, c’est une start-up de l’Hexagone qui donne le La en matière de santé connectée. La société eDevice n’a pourtant pas connu que des jours glorieux. En effet, à son lancement, en 1998, le marché de la santé connectée était encore trop avant-gardiste pour être rentable. Et pourtant, après 10 ans à surmonter les échecs financiers, la société bordelaise créée par Marc Berrebi et Stéphane Schinazi s’impose désormais comme le leader des produits de santé connectée aux USA.
« Notre technologie était séduisante, mais le marché, lui, ne comprenait pas l’intérêt de faire en sorte que les objets communiquent et transmettent des données entre eux… » explique Marc Berrebi pour La Tribune Bordeaux.

Face aux géants américains, il a fallu convaincre de la fiabilité du produit francophone. Mais la réussite a amené une croissance salvatrice pour eDevice :
« Désormais 300.000 patients connectés sont porteurs de notre technologie. Nous réalisons 99% de notre CA aux USA, nous parlons, écrivons, communiquons en anglais, nous sommes une société américaine à Mérignac, sous statut juridique français ! » résume Marc Berrebi.
D’ici fin 2017, eDevice devrait doubler de taille et continuer son ascension parmi les 100 PME les plus rentables de France (pour le moment, elle est en 82ème position).

Le boom annoncé des objets connectés

411 millions de « wearables » en circulation d’ici 2020

C’est le chiffre à la fois gigantesque et prometteur qu’a diffusé CCS Insight à propos des objets de santé connectée. Une estimation impressionnante réalisée sous la forme d’une infographie et qui a fait le tour des réseaux sociaux cette semaine.

Calendovia - 411 millions de « wearables » en circulation d’ici 2020
Calendovia – 411 millions de « wearables » en circulation d’ici 2020

Les internautes ont été nombreux à réagir à cette annonce de cette prévision explosive du marché de la santé connectée. Même si les prévisions penchent en faveur d’une utilisation dirigée vers le suivi de performances sportives (61 sur 123 millions d’objets seront dédiés aux objets de fitness), la véritable question s’est posée sur leur utilisation dans le domaine médical et sur l’inquiétude quant au retard législatif sur le partage des données personnelles.
Au-delà des interrogations d’ordre moral et juridique, cette infographie nous fait réaliser que près de 4% de la population mondiale sera équipée d’une montre ou d’un bracelet connecté d’ici 2020. Un chiffre qui pourrait encore nous surprendre par son augmentation d’ici fin 2016.

Les montres suisses dépassées par les montres numériques

Non, ce n’est pas une blague ! Les montres digitales ont désormais pris l’avantage sur le marché des montres suisses. Une défaite Helvétique inattendue au regard des chiffres de 2014. C’est le Journal Du Net qui a publié ce graphique d’après l’étude de l’institut Strategy Analytics. Une première qui marque les profonds changements de consommation et de mode de vie de notre société.

Calendovia - Montres connectées VS. Montres suisses
Calendovia – Montres connectées VS. Montres suisses

 

On note qu’il y a eu 4 fois plus de montres connectées vendues que de montres suisses. Le marché des montres suisses affiche quant à lui une baisse constante depuis le second trimestre 2015 selon FHS.ch.

HTC lance la Healthbox

Le printemps arrive à grand pas, et malgré vos bonnes résolutions, vous n’arrivez pas à vous remettre au sport ? Vous voulez vous réconclier avec l’activité physique sans pour autant négliger votre alimentation ou votre sommeil ? C’est en partant de ces constats que la marque HTC a présenté ses nouveautés lors du MWC 2016. Au programme : une nouvelle gamme de produits connectés appelés la « Healthbox ». Plusieurs outils connectés sont jumelés à une interface unique qui font de la Healthbox un traqueur d’activité multi-fonctions.
Explications : la Healthbox se compose d’une balance connectée, d’un capteur de pulsations cardiaques et d’un bracelet connecté qui couvrent simultanément l’activité physique quotidienne, le sommeil, le sport et la nutrition.
Cette idée est issue d’un partenariat réussi entre plusieurs entreprises spécialisées dans la création d’outils de santé connectée et de mesure de la performance : HTC, Under Armour et UA Record. Réputée pour la qualité de leurs produits, ces entreprises sont la promesse d’une fiabilité sans faille. Un équipement disponible dès le deuxième trimestre 2016 en France sur le site HTC.com.

Les rendez-vous du mois de mars

Mars approche à grand pas ! L’occasion de découvrir deux événements incontournables autour de la santé connectée.

Hacking Health Camp 2016

Strasbourg à l’honneur ! Rendez-vous du 17 au 20 mars 2016 à l’Auditorium du Conservatoire de Musique et au Forum de la faculté de Médecine pour de nouvelles conférences visionnaires sur le domaine de la santé. Professionnels de santé, patients, développeurs, designers, entrepreneurs, … venez nombreux pour envisager les solutions innovantes de santé du futur !
Pour s’inscrire, c’est ici : site Hacking Health Camp.

Rencontres régionales de la santé numérique

Rendez-vous à Lyon, ce jeudi 17 mars pour assister au FASN. Au Palais de la Bourse, cet évènement sera l’occasion de réunir l’écosystème e-santé de la région et de permettre aux porteurs de projets et de solutions en santé numérique de se rencontrer, d’échanger, et de co-construire l’avenir de cette filière d’excellence dans les grandes régions françaises.
Pour découvrir le programme et s’inscrire, c’est ici : FASN.com.

Relisez le #Weeklysanté /26 de la semaine dernière Weeklysanté 26 – 15/02 au 21/02 2016

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook15Tweet about this on TwitterShare on Google+1Share on LinkedIn5Email this to someone

Back to top