WEEKLYSANTE /32

4 avril 2016 - 11 avril 2016

Retour sur les actus e-santé de la semaine

Dans Weeklysanté n°32, retour sur la Journée mondiale de la santé 2016 dédiée au diabète, ainsi que toutes les actualités e-santé qui ont marqué cette semaine : APSSIS 2016, Showroom SIdO…

Journée mondiale de la santé 2016

Cette semaine s’est déroulée la Journée Mondiale de la Santé. Comme chaque année, le 7 avril permet à un grand nombre d’associations et d’organisations de mobiliser l’opinion publique autour d’une maladie, de la souffrance et de la mortalité dans le monde.

Cette année, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a choisi de mettre en avant la progression alarmante du diabète dans le monde grâce à une grande campagne de sensibilisation.

Journée mondiale de la santé - affiche OMS - Diabète 2016 - Calendovia
Traduction : « Enrayez la progression : battez le diabète – Journée mondiale de la santé, 7 avril 2016 »

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie chronique causée par une production insuffisante d’insuline par le pancréas. L’insuline est cette hormone qui nous permet de réguler la glycémie dans notre corps. Elle transforme les sucres en énergie et évite une concentration dangereuse de sucre dans le sang. L’insuline est indispensable pour vivre et une mauvaise régulation de cette dernière peut entraîner de graves conséquences.

Le diabète est divisé en deux types :

  • Le diabète de type 1 désigne les personnes ne produisant pas d’insuline et qui ont besoin d’injections pour survivre.
  • Le diabète de type 2, qui représente 90% des personnes atteintes, désigne les personnes produisant de l’insuline mais en quantité insuffisante ou avec un organisme l’utilisant à mauvais escient. Ce type de diabète provoque généralement un surpoids.

Un diabétique qui ne se soigne pas laisse son indice glycémique s’élever et nuire aux principaux systèmes organiques du corps. Les conséquences sont alors lourdes : AVC, arrêt cardiaque, cécité, amputation…

Les chiffres clé du diabète

L’OMS met cette année le doigt sur une maladie chronique qui ne cesse de faire de plus en plus de ravages. Des chiffres alarmants sont affichés sur le site de l’OMS :

  • 422 millions de personnes sont diabétiques dans le monde.
  • Le diabète est responsable de 1.5 millions de décès en 2012, dont la grande majorité (80%) a été déclarée dans les pays à faibles revenus.
  • Le diabète est source de prévisions inquiétantes : « l’OMS prévoit qu’en 2030, le diabète sera la 7e cause de décès dans le monde. »

Objectif : élargir la prévention, renforcer les soins et intensifier la surveillance

Affiches officielles de l'OMS 2016 - Soyez plus fort que le diabète !
La grande campagne de sensibilisation de l’OMS pour 2016 sur le diabète a mis en scène des Super-Héros face à la maladie. Voir toutes les affiches.

Dans la mesure où l’épidémie de diabète progresse de plus en plus rapidement et qu’elle est dans une forte proportion évitable et traitable, l’OMS a décidé d’appuyer sa campagne de sensibilisation autour de plusieurs objectifs :

  • Conduire à une prise de conscience sur la progression du diabète et ses conséquences.
  • Améliorer le dépistage du diabète (diagnostic, traitements et soins).
  • Alerter les organisations gouvernementales grâce à un rapport complet sur le diabète dans le monde.

APSSIS 2016

L’APSSIS c’est l’Association pour la Promotion de la Sécurité des Systèmes d’Information de Santé. Depuis 2010, ce sont quelques 150 acteurs de santé qui se rencontrent afin d’échanger autour de tables rondes, conférences et débats.

APSSIS 2016 - Calendovia
Source image : enovacom.fr

L’APSSIS se positionne comme un acteur majeur de la SSI Santé avec pour objectif de mettre sur pied un événement pluri-professionnel autour de la réflexion dédiée à la sécurité de l’écosystème numérique de santé.

Pour cette édition 2016, la rencontre a eu lieu au Mans, du 4 au 6 avril. Le Congrès s’est organisé avec 17 Conférences scientifiques, 2 séquences interactives, 2 déjeuners et 2 diners d’exception pour prendre le temps de l’échange. Un programme chargé certes, mais qui a su être force de proposition quant aux questions abordées, notamment sur le rôle du médecin au cœur de la disruption numérique en santé.

Pour aller plus loin :

Sources :

SIdO 2016 : le salon de l’Open Innovation

Pour sa 2ème édition, le showroom professionnel « SIdO » s’est déroulé à la Cité Internationale de Lyon du mercredi 6 au jeudi 7 avril. Avec pour objectif que l’Internet des Objets devienne une réalité économique en France et en Europe, SIdO s’inscrit déjà dans l’agenda européen des événements phares de l’IoT.

Les grands acteurs de l’innovation numérique s’y sont retrouvés autour de plusieurs conférences, workshops, networking, showrooms techno & usages pour faire le point sur les grandes tendances de l’IoT.

Bannière SIdO 2016 - Calendovia
De nombreuses thématiques sont abordées tout au long des 2 jours du SIdO : du quantified-self à la smart home…

Stéphanie Gibert, une des organisatrices du SIdO, explique une volonté d’être : « Plus grand, plus diversifié, plus ouvert ». C’est d’ailleurs ce qui a été largement illustré durant ces deux jours : avec plus de 5000 entrepreneurs venus de 30 startups présentes aux côtés de grands noms tels que Michelin ou Orange. Il apparaît que plusieurs projets proposés s’adressent aux professionnels de santé. Par exemple, Wyres, une plateforme de géolocalisation de l’équipement qui serait très utile dans la gestion de matériel hospitalier ou encore Medeo pour faciliter le transfert des données de santé.

Avec une formule unique en Europe, le SIdO encourage l’Open Innovation dans tous les secteurs : de la silver économie à la maison connectée, en passant par les objets de santé connectée…

Sources :


Relisez le #Weeklysanté /31 de la semaine dernière
Weeklysanté 31 – 28/03 au 04/04 2016

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook9Tweet about this on TwitterShare on Google+1Share on LinkedIn0Email this to someone

Back to top