WEEKLYSANTE /44

11 octobre 2016 – 17 octobre 2016

Les actualités de l’e-santé

Avec Weeklysanté n°43, faites le point sur toutes les actualités de la e-santé de la semaine.

La semaine a été marquée par la publication de l’étude CCM Benchmark sur les français et l’e-santé. Bien que les usages de l’e-santé se développent de plus en plus en France, le partage des données médicales reste un sujet encore délicat à aborder. Zoom sur les pratiques les plus connectées des Français en e-santé.

Les Français et la e-santé : où en sommes-nous en 2016 ?

En France, la santé change progressivement de visage. Que l’on parle des wearables technologies (les vêtements connectés), des applications de santé connectée ou de la télémédecine, la disruption numérique en santé fait de plus en plus ressentir ses effets dans le quotidien des Français.

Néanmoins, on constate que le combat n’est pas encore gagné ! Si dans l’Hexagone on trouve un nombre croissant de services de santé connectée, les Français restent méfiants.

Pourtant, les Français ne demandent qu’à être convaincus des bénéfices de ces services numériques. Par exemple, presque 1 répondant sur 3 n’a jamais tenté de consultation de télémédecine mais serait intéressé de contacter son médecin en ligne pour des symptômes bénins. Un procédé qui permettrait sur le long terme de lutter contre la désertification médicale, notamment.

Les Français se sensibilisent à la e-santé, étude CCM Benchmark

La prise de rendez-vous médicale en ligne : un marché qui ne demande qu’à convaincre

Les plateformes de prise de rendez-vous médicaux en ligne se laissent progressivement apprivoiser. Néanmoins, malgré 16% de e-patients convertis et 28% de potentiels patients connectés, ils sont encore une grande majorité à être réticents (56%).

Comment l’expliquer ? Seulement 16% des répondants ont déjà transmis des données médicales à leur médecin par Internet, moins d’1 sur 10 a déjà utilisé un email pour contacter son médecin (demande d’ordonnance, de consultation médicale…). Les répondants restent principalement tournés vers le téléphone pour prendre leurs rendez-vous médicaux (65%).

Les avantages de la prise en rendez-vous médicale en ligne

Les répondants qui utilisent déjà les services de e-santé listent de manière non-exhaustive les avantages de prendre rendez-vous chez son médecin via Internet :

  • « Obtenir un rendez-vous rapidement »
  • « Visualiser les disponibilités des médecins et choisir le créneau qui me convient le mieux »
  • « Prendre rendez-vous à n’importe quel moment de la journée »
  • « Eviter une attente trop longue au téléphone »
  • « Recevoir un rappel de mes rendez-vous par email ou sms la veille »
  • « Trouver un médecin à proximité de mon domicile ou de mon lieu de travail »
  • « Gérer mes rendez-vous depuis un même site et accéder à l’historique de mes consultations »

L’étude du CCM Benchmark permet une meilleure compréhension des bénéfices de la prise de rendez-vous médical en ligne. Les plateformes qui proposent un tel service facilite l’accès aux soins du patient. Des services tels que Calendovia permettent de prendre rendez-vous 24h/24 et 7j/7 (les services en ligne sont accessibles partout et tout le temps avec une simple connexion internet). Les fiches médecins permettent de choisir selon la situation géographique du cabinet, les honoraires ou encore les spécialités. Enfin, la prise de rendez-vous est facilitée par l’accès au planning du praticien. En un clic, le patient accède à une vue globale des créneaux horaires disponibles. Il peut choisir le moment qui lui convient le mieux, selon sa convenance. Enfin, il reçoit un rappel de son rendez-vous quelques jours ou heures avant le moment choisi de la consultation par email ou sms.

Les Français se sensibilisent à la e-santé, étude CCM Benchmark

Au cœur du débat : la protection des données personnelles

Mais pourquoi avec tant d’avantages la prise de rendez-vous médicaux en ligne peine-t-elle encore à convaincre les Français ? Au-delà d’une préférence personnelle (63% se sentent plus à l’aise à l’idée d’avoir un interlocuteur au téléphone), un quart des Français reste craintif à l’idée de divulguer leurs données personnelles en ligne voire craignent la fiabilité des médecins présents sur les plateformes de prise de rendez-vous médicaux (9%).

Autre que la crainte, l’absence du praticien habituel sur le site choisi fait renoncer 23% d’entre eux à poursuivre l’expérience.

Les Français se sensibilisent à la e-santé, étude CCM Benchmark

Conclusion de l’étude

Si les Français intègrent peu à peu les outils de e-santé mis à leur disposition, une majorité reste réticente à leur usage. Les Français craignent pour la protection de leurs données personnelles même s’ils sont prêts à reconnaître les vrais bénéfices de la prise de rendez-vous médical sur Internet.
L’étude CCM Benchmark révèle un véritable manque d’information des Français quant à l’existence et l’utilisation de ces services de santé connectée. Ne serait-ce que pour citer le DMP (Dossier Médical Personnel) dont 45% n’ont encore jamais entendu parler…

 

En savoir plus :

Relisez le #Weeklysanté précédent : Weeklysanté /43.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !Share on Facebook3Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn4Email this to someone

Back to top